Qu’est-ce qu’un entraîneur?

Dans la rubrique précédente, on faisait référence au Programme national de certification des entraîneurs (PNCE). Ce programme fut modifié dans les dernières années quant à la formule ou l’application mais dans son esprit, il demeure le même puisqu’il a pour but de bien préparer les entraîneurs (débutants ou chevronnés) à veiller au cheminement des jeunes ou moins jeunes dans la pratique d’un sport.

Pour ce qui est de la présente rubrique, je ferai référence au texte qui est disponible aux individus qui s’inscrivaient anciennement au niveau 1. Maintenant, d’autres bénévoles et parents pourront  être au courant et en bénéficier.

Tel que décrit dans le texte, les entraîneurs ont d’énormes possibilités de façonner le caractère des jeunes et jouent un rôle déterminant en ce qui concerne la qualité de l’expérience d’un athlète. L’un des concepts sous-jacents au modèle d’encadrement consiste à faire de l’entraînement le processus par lequel l’athlète se développe pleinement et se prépare mieux à faire face à tous les aspects de la vie, y compris la pratique de son sport. À mesure que sa carrière progresse, l’athlète cesse d’être le jeune qui dépend de son entraîneur pour prendre l’étoffe d’un adulte autonome, compétent dans tous les domaines de l’entraînement, plein de confiance en lui-même, une maturation qui se traduit par de meilleures performances sur le terrain. De plus, l’intérêt que manifeste l’entraîneur à l’égard du développement total de l’athlète fait comprendre à ce dernier qu’il est apprécié non seulement en tant qu’un sportif, mais aussi comme individu. Autrement dit, l’athlète  voit en lui plus que sportif et ce sentiment  renforce son amour-propre. Les athlètes ne perdent pas de vue l’approche positive et systématique dont l’entraîneur s’est inspiré pour les former et ils reconnaîtront la part importante qu’a eu tel ou tel sport dans leur développement. Ce sont là autant d’atouts qui font du cadre d’entraînement un véritable vivier d’où proviennent les futurs leaders et adeptes de différents sports.

Selon les auteurs, ceux-ci décrivent un entraîneur comme suit :

HUMANISTE------------ L’entraîneur est un meneur et, à ce titre, doit aimer travailler avec les gens, se montrer véritablement soucieux du bien-être individuel des athlètes et les respecter pour ce qu’ils sont.

ÉDUCATEUR-------------L’entraîneur est à la fois apprenant et enseignant. C’est un apprenant, car il doit constamment se ressourcer, mettre à jour ses connaissances sur son sport. C’est aussi un enseignant parce qu’il doit transmettre avec efficacité des concepts et des informations techniques aux athlètes.

MOTIVATEUR----------L’entraîneur doit pouvoir insuffler à leurs athlètes le désir d’exceller et d’exploiter pleinement leurs capacités. Les athlètes doivent comprendre que les personnes hautement motivées attribuent souvent leur réussite aux efforts déployés en vue d’acquérir la technique plutôt à leurs capacités innées ou la facilité d’une tâche à accomplir. En psychologie, on réfère au concept de contrôle interne plutôt qu’externe pour expliquer cette situation. Depuis quelques années, le terme « empowerment» a aussi été utilisé.

MODÈLE----------------L’entraîneur sert de modèle à ses athlètes et doit savoir à quel point il peut influencer les jeunes athlètes qui lui sont confiés. Comme ses comportements peuvent être imités, il est important pour lui de donner le bon exemple. L’entraîneur inculque aux athlètes l’esprit sportif et le respect du sport, des adversaires et des officiels. Comme modèle, difficile de viser la perfection, toutefois, ils doivent d’être prudents dans leurs gestes, paroles, réflexions, etc. L’entraîneur est aussi un être humain et il a droit à l’erreur. Cependant, il se doit, dans la mesure du possible, de ne pas répéter ses erreurs.

FACILITATEUR--------L’entraîneur facilite le développement technique et personnel des athlètes en définissant les buts personnels et collectifs et en élaborant une stratégie permettant de les atteindre.

Enfin, les auteurs nous suggèrent une philosophie de l’entraînement (la participation) qui doit tenir compte de certains principes fondamentaux que nous avons discuté tout au long des dernières rubriques :

  • La participation est volontaire.
  • La participation doit se caractériser par une saine compétition ainsi que par un bon équilibre entre les aspects éducatifs et récréatifs.
  • La participation doit constituer une expérience valorisante et agréable.
  • La participation doit contribuer à la maturation globale de l’athlète.
  • La participation doit favoriser la poursuite de l’excellence.
  • Chaque athlète doit avoir la possibilité de réaliser son potentiel.

Les entraîneurs seront appelés à travailler efficacement avec diverses personnes (collègues,  gérantes, soigneurs, administrateurs, parents, officiels, etc.), mais ce sont les athlètes qui constituent leur principal centre d’intérêt.

L’évaluation qu’on fera d’eux débutera donc par leur implication, motivation, planification, comportements, connaissances, etc., à l’endroit des jeunes qu’on leur a confiés.

Il est maintenant reconnu à quel point un entraîneur peut être important pour un athlète. On doit aussi être conscient que dans une situation inverse (négative) la conséquence peut toute aussi être au détriment de l’athlète. On  doit alors développer des mécanismes d’évaluation et de mise à jour pour s’assurer que ces situations ne se produisent pas ou s’il y a lieu que des décisions soient  prises pour les gérer.

Pierre-Paul Roy

V.P. Opérations ARFLL

Psychologue

Commanditaires

Évolution Physiothérapie

Social

Météo

Dernières nouvelles

Classement

Rang
Équipe
PJ
V
D
DP
DT
N
PTS
PTS B
1
teamLogo
Wildcats Centre
0 0 0 0 0 0 0 0
1
teamLogo
Wildcats Est
0 0 0 0 0 0 0 0
1
teamLogo
Wildcats Nord
0 0 0 0 0 0 0 0
1
teamLogo
Wildcats Ouest
0 0 0 0 0 0 0 0
1
teamLogo
Wildcats Sud
0 0 0 0 0 0 0 0

Commanditaires

Riddell
Jordal
Promovoir