Réflexions sur la discipline

Parmi les demandes les plus fréquentes dans mon domaine, la discipline est sûrement une des plus populaires. D’ailleurs, lorsqu’on demande à des parents qui inscrivent leur jeune au football, pourquoi?, ceux-ci répondent souvent pour la discipline. Évidemment, on ne recherche pas la soumission totale. Tant en milieu scolaire que sportif, l’objectif que nous avons tous est de ne pas contrôler le jeune, mais plutôt de lui apprendre à se contrôler. Voici quelques suggestions :

Une certaine désobéissance est un bon signe!. Elle témoigne de la curiosité, de l’enthousiasme et de l’affirmation de l’enfant. Cependant, cela ne veut pas dire qu’il faut l’ignorer. Il doit respecter les règles du jeu. Il doit apprendre à connaître les exigences et les limites. La maîtrise de soi s’acquiert principalement en compagnie d’autres enfants. Voilà pourquoi cette maîtrise fait partie intégrante des objectifs recherchés tant en milieu scolaire que sportif. De plus, quant à notre sport, les règles et techniques sont nombreuses. Plusieurs apprentissages sont nécessaires pour mener à bien une activité. Enfin, les risques de blessures se doivent d’être limités. Nul ne peut vous dicter une méthode d’approche absolument efficace, mais il est bon de considérer quelques principes fondamentaux.

 

1) Les témoignages d’affection que vous lui donnez garantissent le sain développement de votre enfant. Celui-ci a besoin d’encouragement. Comme nous l’avons vu dans une rubrique précédente, il est important de partager votre temps et vos activités avec les jeunes, pour les aider à percevoir votre affection et votre confiance. Ce temps vous permettra également de souligner des comportements adéquats. Il ne s’agit pas seulement de punir pour discipliner un jeune.

 

2) Les limites de l’enfant varient d’année en année. Tout jeune cherche à savoir exactement quelles sont les limites. Imposées par les adultes, celles-ci diffèrent selon l’âge. Le jeune enfant qui doit ranger ses jouets, l’écolier qui doit faire ses devoirs, le joueur de football qui doit faire tel ou tel exercice et l’adolescent qui doit entrer à l’heure. Montrez-vous amical et juste. Faites-lui confiance en tenant compte de son âge. Vous vous devez d’adapter vos demandes. Bien sûr, attendez-vous à ce qu’il boude et chicane, mais il saura aussi apprécier le fait que vous l’aimez suffisamment pour établir des règles. N’oubliez pas que ces règles assurent une sécurité au jeune.

 

3) La fermeté dans la douceur. Les cris ne récoltent que des cris. Si vous comptez sur sa collaboration, vous avez de meilleures chances de l’obtenir.

4) Montrez l’exemple. Si votre comportement et votre attitude reflètent un manque de discipline, n’attendez pas de votre jeune fasse beaucoup mieux que vous.

 

S’il est vrai que la maîtrise de soi est une qualité importante pour le jeune, l’apprentissage n’en est pas moins épuisant. Quand la situation devient difficile, rappelez-vous ceci : aimez-le et contrôlez-le. Les limites que vous lui imposerez seront progressivement étendues pour lui laisser plus de liberté de choix, mais il pourra compter en tout temps sur l’amour de sa famille.

 

Pierre-Paul Roy

V.P. Opérations, ARFLL

Psychologue

 

 

Commanditaires

Évolution Physiothérapie

Social

Météo

Dernières nouvelles

Classement

Rang
Équipe
PJ
V
D
DP
DT
N
PTS
PTS B
1
teamLogo
Wildcats Centre
0 0 0 0 0 0 0 0
1
teamLogo
Wildcats Est
0 0 0 0 0 0 0 0
1
teamLogo
Wildcats Nord
0 0 0 0 0 0 0 0
1
teamLogo
Wildcats Ouest
0 0 0 0 0 0 0 0
1
teamLogo
Wildcats Sud
0 0 0 0 0 0 0 0

Commanditaires

Promovoir
Riddell
Jordal