Comment motiver et améliorer le rendement de votre jeune?

 

Motiver quelqu’un consiste à lui faire découvrir les motifs qui le stimulent à accomplir certaines tâches. La motivation, comme on l’a vu dans une rubrique précédente, est un processus par lequel on initie et dirige un comportent vers un résultat attendu. La curiosité, le goût ou l’intérêt peuvent jouer un rôle mais ne seraient pas suffisant pour motiver un individu.

 

Deux motifs sont essentiels à cette découverte : l’utilité (ça sert à quoi?) et le plaisir (ça me fait vivre quoi?). Dans le premier cas, on cherche à identifier les raisons pourquoi je ferais ceci ou cela. Dans le second cas, on apprécie le plaisir expérimenté ou anticipé.

 

Lorsqu’on s’inscrit dans une activité sportive ou autre, celle-ci doit répondre à un besoin de base (socialisation, forme physique, affirmation de soi, etc.). Maslow décrivait bien ces besoins de base qui stimulent un individu à agir : besoins physiologiques, besoins de sécurité, besoins sociaux et d’appartenance, estime de soi et des autres et réalisation de soi. Dans les rubriques précédentes, celles-ci sont bien décrites et on constate comment les activités de groupe regroupent l’ensemble de ces besoins. Pour ce qui est des activités plus solitaires, on notera que le troisième besoin se traduit d’une façon différente mais est quand même présent.

 

Outre nos besoins, on a mentionné qu’il doit y avoir un climat, un environnement  favorable. Parmi ces conditions, on en retrouve principalement trois : l’engagement, on doit être présent, à l’écoute, soutenir le jeune dans ses demandes, ses craintes, ses aspirations, etc. L’encouragement, on doit s’intéresser à ce qu’il fait, le soutenir par un bon mot, prendre le temps de l’aider, s’intéresser aux autres activités qu’il fait, à ses amis, etc. Enfin, l’encadrement, on doit respecter son rythme, avoir des exigences positives, claires et précises, le surveiller dans ses habitudes de vie (alimentation, sommeil, exercices, etc.).

 

Pourquoi est-il si difficile de motiver un jeune parfois? C’est parce qu’il faut les inciter à faire des choix, c’est-à-dire renoncer à certaines activités pour se consacrer à d’autres. À l’âge adulte, l’aspect monétaire nous oblige souvent à faire certains choix mais chez le plus jeune, on devra trouver autre chose! On devra peut-être trouver une équivalence pour le salaire que ce soit la reconnaissance des autres, le sentiment de compétence, la réalisation que l’effort est payant!

 

Enfin, voici une autre façon d’aborder la motivation. Ce sera à nous et à eux de choisir! Le déplaisir, il faut que je le fasse, le plaisir/déplaisir, ça me tente mais jusqu’à quel point? Et le plaisir, j’ai le goût de le faire.

 

Dans cette rubrique, nous avons révisé certaines notions de motivation. Vous retrouverez la notion de déclenchement  (l’utilité et le plaisir), la direction (le choix personnel de qui?), l’intensité : les ressources (efforts, ressources, sacrifices, etc.) que je suis prêt à mettre dans la réalisation du projet, de l’activité et enfin la persistance, ma tendance personnelle à mener à bien mon projet jusqu’au bout. Vous remarquerez que malgré l’utilisation d’une terminologie ou l’autre, on peut tous se retrouver avec ces définitions ou caractéristiques de la motivation. Vous aurez le privilège maintenant d’en connaître un peu plus sur le sujet et d’être à l’écoute de vos propres motivations ainsi que celles des jeunes ou moins jeunes qui vous entourent.

 

Pierre-Paul Roy

V.P. Opérations, ARFLL

Psychologue

 

Commanditaires

Évolution Physiothérapie

Social

Météo

Dernières nouvelles

Classement

Rang
Équipe
PJ
V
D
DP
DT
N
PTS
PTS B
1
teamLogo
Wildcats Centre
0 0 0 0 0 0 0 0
1
teamLogo
Wildcats Est
0 0 0 0 0 0 0 0
1
teamLogo
Wildcats Nord
0 0 0 0 0 0 0 0
1
teamLogo
Wildcats Ouest
0 0 0 0 0 0 0 0
1
teamLogo
Wildcats Sud
0 0 0 0 0 0 0 0

Commanditaires

Promovoir
Jordal
Riddell